Qu'est ce que la microkinésithérapie?

La microkinésithérapie est une technique manuelle qui s'inscrit dans les thérapies complémentaires.

Elle contribue à la santé et au bien-être en aidant l'organisme à éliminer la trace des agressions physiques et émotionnelles accumulées au cours de la vie.

Par des micropalpations elle va repérer la ou les causes des symptômes à l’origine de la consultation et induire leur élimination en déclenchant les mécanismes réparateurs. La microkinésithérapie se veut curative et préventive.

Adaptée à tous les âges de la vie, son large champ d’indications en fait un outil de premier ordre.

Les récentes expérimentations  ont permis de démontrer son efficacité et accroissent progressivement sa validation scientifique qui, associée  aux retours positifs des patients interrogés, lui confèrent une place de choix dans les domaines de la santé.

Les principes de la microkinésithérapie

1- Le mécanisme réparateur

Chaque jour, votre corps,  s’adapte, se défend et s’auto-répare face aux agressions externes, qu’elles soient virales, environnementales, traumatiques ou émotionnelles.

Cette capacité naturelle d’auto réparation ou auto-guérison s’effectue en silence sans même que nous nous en apercevions. Les plaies se cicatrisent, les os se ressoudent, les agents infectieux sont éliminés, et les chocs émotionnels évacués.

2- La mémoire tissulaire

La mémoire tissulaire apparaît lorsque le mécanisme d’auto-réparation n’a pas fonctionné.

En effet, si l’agression est supérieure aux possibilités de défenses ou mal identifiée par l’organisme, la vitalité du tissu corporel concerné va être altérée et laisser une "cicatrice", comme une mémoire de l'événement. C'est l'accumulation de ces mémoires qui fera apparaître un jour un symptôme, une douleur, voir une pathologie.

3- La micropalpation

La micropalpation va permettre au thérapeute d’évaluer l’état de fonctionnement et le degré de vitalité des tissus. En effet, les tissus de notre corps sont animés d’un rythme particulier appelé « mouvement respiratoire primaire » en ostéopathie ou « manifestation rythmique palpatoire » en microkinésithérapie.

La cicatrice pathogène se manifeste par la perte de cette mobilité naturelle et particulière du tissu, et se traduit pour le thérapeute par la perception d’une sensation de restriction entre ses deux mains.

4- La ré-information

La ré-information, c’est le geste, l’action du praticien sur le corps. C’est la stimulation apportée à votre organisme, et surtout l’information qu’elle contient qui va permettre la reprise de la mobilité tissulaire, traduisant l’élimination de ces mémoires ou cicatrices pathogènes.

Les indications de la microkinésithérapie

La microkinésithérapie est indiquée à tous les âges de la vie et possède un champ d’action très large.

∞ Traumatisme ostéo-articulaire ou musculaire : torticolis, lumbago, déchirures, entorses, ou douleurs chroniques, etc.

∞ Certains dysfonctionnements d’organes : colopathie, gastrite, endométriose, infertilité, asthme, intolérances alimentaires, etc.

∞ Tous les troubles nerveux : troubles du sommeil, migraines, nervosité, angoisses, affections dermatologiques, etc.

En ce qui concerne les enfants:

La microkinésithérapie est également indiquée pour les enfants, notamment les nourrissons. Parmi les indications de prise en charge, on retrouve :

∞ Perturbations du sommeil

∞ Eczéma

∞ Torticolis congénital

∞ Colites

∞ Reflux gastriques

∞ Problèmes de concentration

∞Opposition

∞ Nervosité, surexcitation

Pour les entreprises : 

La microkinésithérapie constitue un outil de soin performant dans le traitement des troubles musculo-squelettiques, la gestion du stress, le maintien dans l'emploi des séniors. De nombreux chefs d'entreprise bienveillants de la qualité de vie au travail ont donc pris l'initiative de proposer à leurs salariés des séances régulières.

Pour les sportifs :

De nombreuses évaluations ont démontré l'efficacité de la microkinésithérapie sur la diminution des blessures, la réduction du temps de récupération post-traumatique et la diminution du nombre de jours d'absence aux matchs.

La consultation : 

La personne traitée reste habillée. Elle explique les motifs de sa consultation, puis le thérapeute l'examine avec ses mains à la recherche des causes responsables des symptômes évoqués : c'est la recherche des " cicatrices" . Puis le praticien va stimuler certaines zones ou certains points de notre corps bien cartographiés afin d'induire leur élimination.

La consultation peut survenir à la suite d'un symptôme particulier ( 1 ou 2 séances peuvent être nécessaires ) mais peut aussi se faire en prévention ( 1 séance par an ).

Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .